Dafna Gabbay : Comment s’organiser en confinement

This post is also available in: English (Anglais) Русский (Russe)

Dafna Gabbay est une femme d’affaires de Tel-Aviv, Israël, qui dirige depuis 5 ans sa propre start-up de conseil médical, Curical Technologies. Curical a pour mission d’ajouter du cuivre aux dispositifs médicaux afin de combattre différents types de bactéries. Dafna a passé une partie de sa vie à New York et a trois ans d’expérience dans l’armée israélienne qu’elle considère etre très bénéfique. Elle est également mère de quatre enfants et adore voyager et partager des activités en plein air avec sa famille. Dafna pratique la méditation dans sa vie quotidienne et pense que l’organisation est la clé d’une vie qui évolue rapidement. Une interview complète avec Dafna sera bientôt disponible sur notre site. 

Olga Fromentin : Bonjour Dafna ! 

Dafna Gabbay : Bonjour ! 

Merci d’avoir accepté de nous accorder une courte interview ! Tout d’abord, j’espère que vous allez bien ? 

Oui, je vais bien, merci, j’espère que vous aussi.

Oui, merci ! Pouvez-vous répondre à trois petites questions sur la situation actuelle ? Alors, premièrement, quelles sont vos activités et comment les maintenez-vous en ce moment ? 

Heureusement, j’ai réussi à collecter suffisamment de fonds l’année dernière pour Curical, je suis donc vraiment reconnaissante que cette crise ne m’ait pas pris au milieu du processus. Sinon, cela aurait pu être très difficile. Je suis donc reconnaissante pour cela et nous avons récemment fait quelques tests aux États-Unis, à Los Angeles, mais nous travaillons aussi beaucoup en Allemagne et en Allemagne la situation était relativement stable. Mais j’ai eu beaucoup de discussions avec les actionnaires et tout le monde est soucieux, tout le monde veut être rassuré que l’entreprise continue à fonctionner, donc nous sommes OK. 

Super, c’est bien de le savoir ! Peut-être pouvez-vous nous rappeler, depuis quand vous êtes en confinement en Israël ? Comment le vivez-vous, peut-être avec des côtés positifs ou avec des côtés négatifs ? Comment le ressentez-vous ? 

Bien sûr ! Donc vous savez, sur le plan personnel, il y a un impact sur les revenues. J’ai du réduire un peu mon salaire. Mon mari est avocat, donc il a aussi été très prudents, donc nous nous sommes d’abord occupés de cela. Mais quand j’ai été rassurée sur le fait qu’à la maison, tout irait bien, nous avons passé de très bons moments. Nous avons quatre adolescents à la maison et les deux ainés sont en dernière année de lycée, donc je pense vraiment que c’est la dernière année qu’ils sont à la maison. Je me suis sentie très reconnaissante, alors nous avons regardé des films tous les soirs, en famille, mon mari cuisine beaucoup, nous nous entraînons, nous faisons du sport ensemble,  C’était une expérience unique et ça l’est toujours. Parce que nous travaillons toujours à la maison trois jours par semaine. Il y a donc beaucoup d’avantages et un temps familial unique. 

Et les aspects négatifs ? Je suppose que c’est plus facile ? 

Le côté négatif, c’est vraiment de faire face à l’inconnu. J’ai écouté une certaine Tara Swart, elle est psychiatre, neuroscientifique et j’ai aussi aimé ses conférences au MIT, j’ai pris beaucoup de cours, j’ai fait mon « action board » après avoir entendu son discours sur la crise. J’ai écouté plusieurs investisseurs de la Silicon Valley, pour voir comment tout le monde fait face à la situation. En fin de compte, on ne sait pas encore combien de temps cela prendra et il faut juste faire avec et l’accepter. Ce n’est pas toujours facile, surtout quand on planifie une entreprise, quand on a un budget, on ne sait pas combien de temps cela durera, mais vous savez, je fais juste de mon mieux. 

Oui, il faut tenir le coup, c’est sûr. Et en termes de conseils pratiques, que pouvez-vous conseiller à nos followers, à nos lecteurs, aux personnes qui regarderont cette vidéo, comment mieux faire face au confinement et comment en tirer parti ? 

Tout d’abord, j’ai aussi suivi des cours, vous savez, une app de méditation et c’est très intéressant. Ils pensent que, surtout dans cette situation inédite, vous devez vraiment calmer votre esprit, autant que vous le pouvez, accepter la réalité, sans penser que vous pouvez la changer, car c’est juste quelque chose de global. Et faites de votre mieux, essayez de rester concentré sur le travail. Nous savons aussi que travailler à la maison n’est pas très facile. J’ai des enfants plus grands, donc c’est beaucoup plus simple, mais mon employée a quatre jeunes enfants, donc c’est très difficile de travailler à la maison tout en restant concentré. Il faut donc être reconnaissante pour chaque minute, être en bonne santé et se dire  » Que sera, sera « , n’est-ce pas ? 

C’est un très bon conseil ! Eh bien, c’était agréable de vous revoir Dafna, même en vidéo, et merci d’avoir répondu aux questions et espérons que tout reviendra bientôt à la normale. 

Nous le souhaitons aussi ! De la santé et des bonnes choses à toutes et à tous ! Merci, au revoir !

Au revoir !

Nos articles à lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *