Saida Mouradova: Trouvez la Déesse en Vous!

This post is also available in: English (Anglais) Русский (Russe)

By Natalia YUREVICH

S
aida Mouradova est créatrice de parures de tète et d’accessoires pour cheveux, propriétaire d’une entreprise de vente de vêtements de mode White Crow inc, participante du projet artistique 747 Big Imagination Foundation et un maître spirituel qui partage ses découvertes avec le monde. Elle est également directrice artistique, éditrice et contributrice régulière de la plateforme twentyfivehundred.com et tient un des premiers rôles dans ce tribu en ligne, qui est persuadée que les femmes ont besoin de plus de magie dans leur vie.

Nous avons rencontré Saida dans le quartier Marina del Rey de Los Angeles pour parler du succès féminin, spiritualité, mode durable, secrets de l’efficacité et de la découverte de sa déesse intérieure.

Saida Mouradova Blogger Beach Los Angeles
Saida Mouradova – My lifestyle in LA is different.

Saida, pourrais-tu nous parler de tes origines?

Je suis née en Azerbaïdjan. Mes parents et moi ont déménagé en Suède quand j’étais adolescente. Après quelques années passées la bas, je suis partie en France pour étudier le design et la mode. Ensuite j’ai encore déménagé, cette fois-ci à New York and j’y suis restée 18 ans. Mon départ pour LA est tout récent.

Pourquoi es-tu restée aussi longtemps à New York?

Je suis arrivée à New York pour faire mes études à Parsons School of Art and Design. Je n’avais pas de plan précis, mais j’ai réussi à décrocher un très bon poste dans le domaine de la mode, donc je suis restée encore plus longtemps pour poursuivre la carrière de créatrice de mode. C’était très excitant surtout au début, mais après 8 ans j’ai réalisé que j’étais épuisée et j’ai décidé de renoncer à cette activité.

Saida Mouradova Blogger

Qu’est-ce que tu voulais faire?

Je n’avais pas vraiment de plan. Heureusement une nouvelle opportunité m’a trouvée elle-meme. Quelqu’un de mes connaissances m’a demandé de l’aide pour créer les collections pour une boutique en Ukraine. J’ai commencé à acheter des pièces et j’ai noué des contacts chez les marques connues, ainsi j’ai eu une idée de créer ma propre affaire, et c’est comme ca que mon entreprise actuelle, White Crow inc est née. Nous sommes spécialisés en commerce de gros de vêtements, nous étudions et évaluons des tendances et capitalisons les bestsellers.

En se basant sur ton expérience, pourrais-tu dire qu’il est plus compliqué de réussir étant une femme?

Je dirais que c’est nettement plus compliqué, oui, à cause du chauvinisme et du sexisme très répandus, surtout dans le monde des affaires. Nous savons tous que pendant les dernières élections présidentielles les propos qui ont été tenus n’auraient pas été tolérés venant de la part d’une femme.
Néanmoins, je dis toujours

 

L’avenir appartient aux femmes.

 

Le monde a plus de chances de survie si nous emmenons plus de femmes au pouvoir. Et pour cela nous devons sortir de nos tètes des concepts des derniers news du botox ou la dernière robe à la mode.

Si nous étions plus concentrées sur ce que nous sommes vraiment et comment nous nous percevons, je pense que nous serions capables d’améliorer nos vies et par la suite cela impacterait le monde autour de nous, c’est vraiment un effet domino.

Qu’est-ce qui est pour toi la définition d’une femme moderne?

Si on parle de moi-même, je dirais que je suis indépendante et autosuffisante.

Pourtant je pense que c’est plus difficile d’être une femme aujourd’hui qu’ à n’importe quel moment de l’histoire, car à notre époque on nous demande d’être mères, femmes, partenaires, carriéristes, indépendantes et autonomes et nous avons également la pression de l’industrie de la beauté qui nous demande d’être éternellement jeunes. Toutes ces choses combinées, je ne pense pas qu’on ait eu autant de pain sur la planche depuis de nombreuses années.

Est-ce que tu penses que tu as réussi à concilier toutes ces choses?

Je ne pense pas que ce soit raisonnable d’essayer de tout concilier. Je pense que tu peux juste être quelqu’un que tu voudrais être, une personne heureuse qui compose sa formule magique elle-même.

Quels sont les ingrédients de ta formule “Bonheur”?

Ma formule s’est composée à travers les expériences de mes 10 dernières années. Un de mes objectifs principaux a été

Trouver moi-même.

Je cherchais la véritable « moi », mais également je cherchais comment mieux m’exprimer. J’ai écrit dans mon article du blog:

“ Quand j’ai entièrement réalisé comment je voulais m’exprimer, j’ai commencé à comprendre toutes les femmes uniques et fascinantes que j’ai tant admirées pendant des années pour leur style expressif. J’ai enfin compris pourquoi Isabella Blow est devenue une icone et Bjork – une révolutionnaire du style, Audrey Hepbrun – un model rebelle et Lady Gaga un nouveau visage de déesse. Elles ont toutes trouvé leur propre langage et maintenant je sens que j’ai commencé mon voyage pour le découvrir.”

As-tu un model, un exemple qui t’inspire?

Je ne dirais pas que j’ai un model que je voudrais copier. Mais par exemple j’aime ce que Dita Von Teese a fait pour le Burlesque, elle m’inspire de ce point de vue.
J’admire également quelques femmes d’affaires qui ont réussi des choses incroyables. Natalie Massenet, la femme qui a été à l’origine de net-a-porter.com, l’a lancé dans son appartement et l’a ensuite vendu à quelques millions d’euros, son histoire est très inspirante.

Quelles sont les autres femmes que tu admires?

J’admire les femmes qui ont de la voix, qui n’ont pas peur de faire un pas au delà de ce qui est autorisé. Je suis inspirée par les femmes du Moyen Orient, qui mènent leur combat à l’aide de la musique, par les artistes qui sortent des règles établies. Erykah Badu est un exemple parfait.

En fait, il y a toujours une femme dans chaque domaine qui pourrait être un bon exemple. Et chacune de ces femmes est unique.

A ton avis, qu’est-ce qui peut aider les femmes ou les jeunes filles à comprendre qui elles sont vraiment, qui elles voudraient devenir?

J’ai récemment discuté avec une petite fille de 3 ans de la famille de mon conjoint. Elle m’a vue porter une belle coiffe blanche argentée et elle m’a dit:

« Oh, tu ressembles à une wonder woman! Tu en es une? »

Et je lui ai répondu: “Oui, bien sur, mais tu sais, tu es aussi une wonder woman ». Elle m’a regardée perplexe… Et j’ai rajouté:

Tu as des super pouvoirs!

Et je pense que si quelqu’un m’avait dit à 3 ans que j’avais des super pouvoirs et que je devais les trouver, probablement ma vie serait devenue un peu plus simple.

Donc pour répondre à ta question, je crois que c’est très utile d’avoir ce genre de conversation dès le plus jeune âge pour laisser comprendre à tous les enfants

qu’ils peuvent être ceux et celles qu’ils souhaitent et qu’ils ont tout le temps du monde pour trouver leurs super pouvoirs, essayer des choses, être courageux, faire des erreurs, apprendre, perdre, réussir.

Je pense que c’est la clé du succès dans la vie.

Tu as vécu un éveil spirituel. Comment ton voyage a-t –il commencé?

Une fois j’ai une expérience pratiquement hors-du-corps et j’ai compris que beaucoup de choses semblent complètement différentes à la distance du vol d’oiseau.
J’ai passé 6 mois en se posant des questions sur tout : pourquoi on vit de telle ou telle façon et comment les choses pourraient changer. J’ai commencé à chercher des réponses dans la science et expliquer certaines choses de manière rationnelle et très rapidement j’ai aperçu que la science n’a pas de réponses à un bon nombre de choses. On doit juste accepter certains choses et événements et ne pas chercher à les expliquer.

Et peut-être ensuite tu réalises que la magie existe.

Et plus tu crois en cette magie, plus tu deviens courageux dans tes choix et dans tes désirs et tu trouves ta raison d’être.
Pour moi c’est

… le concept de Déesse.

Saida Mouradova Concept of Goddess
Tu ne dois pas devenir Dieu, tu l’es déjà!

C’est une femme qui est au-dessus de tout cela, qui ose et qui permets à soi-même d’être Dieu.

Comment devenir Dieu?

Tu ne dois pas devenir Dieu, tu l’es déjà.  Tu fais partie de tout ce qui est autour de toi, tu es composé de la poussière des étoiles. Il y a des choses en toi qui viennent de l’au-delà.
Si on parle avec soi-même chaque jour, on pourrait découvrir des choses sur nous que nous ne connaissons pas encore.

C’est ainsi que j’ai arrêté de manger la viande. Maintenant je n’en mange pas du tout et je ne me suis jamais sentie aussi bien. J’ai compris que mon corps n’a pas besoin de viande.
La même chose avec l’alcool. Peut-être que l’alcool n’était pas pour moi, mais je n’ai jamais envisagé arrêter de le consommer. Donc je pense que si les gens pouvaient avoir ce dialogue avec eux-mêmes, le monde pourrait devenir beaucoup plus harmonieux. Et la méditation pourrait nous aider avec cela.

Tu la pratiques tous les jours?

J’essaie d’en faire au minimum une demi-heure par jour. Je ne trouve pas toujours le temps de m’asseoir ou de m’allonger. Je peux m’occuper de quelque chose et faire la méditation en même temps, ca s’appelle une méditation active. Pour moi c’est la manière la plus appropriée de la pratiquer et je dirais que je le fais quelque fois par jour.

Pourrais-tu nous parler de ton site, twentyfivehundred.com?

Bien sur. Twentyfivehundred.com a commencé comme une idée de création d’une espace en ligne qui pourrait servir de plateforme de conversation entre les gens qui partagent les mêmes idées.

Maintenant, nous sommes 8 personnes, hommes et femmes, qui couvrent de différents domaines, comme

  • le développement spirituel
  • amour
  • mode
  • quelques problématiques sociales.

Une de nos auteures est une bloggeuse indépendante qui publie sur le sujet de la vie saine et durable. Elle publie des articles à propos des marques bio, qui par exemple ne sont pas testées sur les animaux. Elle teste leurs produits, vérifie les ingrédients et nous fait part des résultats. Nous essayons de

Montrer les choses en toute honnêteté.

En général twentyfivehundred.com est un tribu en ligne ou vous pouvez trouver l’information transparente sur les produits, événements, personnes, et, espérons, votre inspiration.

Dans ton blog tu as écrit des articles à propos des festivals, quels sont-ils et pourquoi ils sont aussi importants pour toi?

J’essaie de me concentrer sur les festivals qui font passer un message. Je trouve que

Le meilleur moyen de changer le monde c’est de donner aux gens l’inspiration pour effectuer ce changement. Et les gens sont plus ouverts et accessibles quand ils s’amusent

Un des festivals les plus intéressants c’est

Gratitude

La bas l’attention se porte sur l’alternative durable afin d’apprendre les visiteurs de nettoyer après soi, utiliser les produits durables, essayer les produits végétaliens. Encore un exemple intéressant est

Burning Man

C’est toute une communauté de partage, vous pouvez donner ou échanger. Ils ont lancé des initiatives géniales et leur message c’est de ne laisser aucune trace. Les gens doivent laisser la zone qu’ils avaient occupée, dans le même état qu’ils l’ont trouvée à l’origine.

Quand vous passez une semaine dans cet environnement, vous avez juste une seule envie – c’est de reproduire la même chose chez vous. Et le monde pourrait devenir meilleur si chacun restait dans cet état d’esprit.

Saida Mouradova, festival Burning Man, Etats-Unis

Donc si vous cherchez les gens sur la même longueur d’ondes, si vous voulez rencontrer les personnes qui ont la même vision des choses, c’est l’endroit ou il faut absolument aller.

Quelles sont les fausses idées que les gens ont à propos de ton style de vie?

J’ai été accusée d’être une fille fortunée et privilégiée. Je ne m’attendais pas à avoir cette étiquette. Je suis passée par beaucoup de choses, comme un camp de refugiés, j’ai eu le cœur brisé, j’ai fait des erreurs dans ma carrière, beaucoup de petites échecs, une ou deux grosses pertes, mais j’ai tout construit avec mes propres mains.

Il y a des gens extraordinaires qui m’ont aidé et qui m’ont inspiré, mes amis proches, mes êtres chers ou ma famille, mais j’ai crée ce que je possède par mes propres moyens.

Pourrais-tu nous expliquer comment tu arrives à rester concentrée et efficace.

A quelle heure te lèves-tu?

J’essaie de me lever aux alentours de 8h, 9h au plus tard.

A quelle heure vas-tu te coucher?

J’ai toujours été une personne “nocturne”, mon pic de créativité vient après le coucher du soleil, mais à Los Angeles j’ai commence à dormir 7-8 heures par nuit, donc j’essaie de m’endormir aux alentours de minuit, sauf si j’écris ou je travaille sur un de mes projets, en ce cas la je peux rester debout jusqu’à 2h du matin.

Quelle est ta routine quotidienne?

La première chose que je fais quand je me lève, c’est vérifier mes emails. J’ai 3h de différence horaire avec mon équipe à New York, donc comme le dirigeant de l’entreprise je préfère suivre ce qui se passe et je fais une liste des choses à faire.

Même si je suis très occupée,

j’essaie toujours de trouver du temps pour un petit déjeuner équilibré avec mon conjoint et de passer un peu de temps dehors avec mon chien.

Je n’aime pas avoir la même routine tous les jours. Voila pourquoi j’essaie de me consacrer chaque jour sur les taches différentes. Par exemple, lundi je m’occupe de mes ventes, et je travaille sur cela toute la journée.

J’aime avoir du temps dans ma journée pour écouter des podcasts,

ou lire ou faire quelques recherches pour les articles de mon blog.
En fin d’après-midi nous allons souvent à la plage. C’est devenu une partie importante de ma journée ici à LA et je n’arrive toujours pas à y croire. Mon conjoint fait du surf, je prends des photos ou j’écris ou je dessine et je travaille sur mon blog plus tard dans la soirée.

Tu as parlé des podcasts, quels sont tes podcasts préférés?

J’ai récemment découvert Matt Kahn et son podcast “Soul Contracts, Twin Flames and Soulmates Redefined”, c’est fascinant!

Je vais souvent écouter Teal Swan  Il donne beaucoup d’explications intelligentes et profondes autour des questions spirituelles.
J’aime également Eckhart Tolle, il est brilliant!

Quelles applications utilises – tu tous les jours?

Mes applications les plus utilisées sont

  1. Binaural Bits pour la méditation.
  2. WhatsApp – pour être en contact avec ma famille, mes amis et mes proches autour du monde.
  3. Spotify – j’ai des playlists pour toutes les situations de ma vie.

Quelle est ta méthode pour lutter contre la procrastination?

C’est une excellente question. Je crois vraiment qu’il faut

trouver la source qui vous empêche de vous consacrer pleinement à votre projet.

Par exemple, je lance un nouveau projet avec beaucoup de défis qui demande à apprendre beaucoup d’information différente. Donc je le remets au lendemain parce que je n’ai pas le temps à appendre.

Maintenant je me demande: pourquoi je n’ai pas assez de temps pour apprendre? Peut-être j’ai juste peur de toucher à ce domaine, car j’ai déjà échoué dans le domaine similaire auparavant. Si on ne trouve pas la source du problème, cela pourrait constituer un gros blocage. Donc si on ne casse pas ce bloc et ne regarde pas le problème en face, on reviendra toujours au même point.

Et encore c’est ou la méditation pourrait être notre allié. Elle pourra nous aider à comprendre l’essentiel de ce que nous faisons.

As-tu une habitude qui te rend heureuse?

J’ai une alimentation saine et équilibrée.

Même étant enfant, j’ai toujours aimé les produits sains, comme par exemple des asperges avec mon omelette du matin.

As-tu des mauvaises habitudes?

Oh mon Dieu, oui, je prends trop sur moi. Je peux sacrifier mon temps libre pour participer à quelque chose, car je trouve que c’est extrêmement intéressant. Et ensuite je comprends que le temps me manque. Je suis en train d’apprendre que si je ne me donne pas à 100%, je ne dois pas m’aventurer dans ce projet.

Quels sont tes projets pour la suite?

Il y deux grands projets que je voudrais réaliser.

Saida Mouradova
Je voudrais imprimer mes créations en 3D.

Je voudrais lancer une enterprise d’impression en 3D pour imprimer mes créations en 3D.

Il y a 3 ans quand j’étais partie au Vietnam, Vogue USA s’est procuré d’une image d’une de mes créations et m’a demandé une séance photo. Cette séance n’a jamais eu lieu, mais finalement

mes accessoires ont été au bureau de Vogue avant que j’y sois moi-même.
.

Et pour moi ca a été un signe que je suis certainement sur la bonne voie. La deuxième chose que je voudrais lancer c’est Women’s Empowerment.

Je voudrais créer une série d’ateliers et une communauté en ligne pour donner du pouvoir aux femmes.

Je vois cela comme une série d’altiers, dirigée par les meilleures personnes que je connaisse.
Je pense que si vous prenez une femme et la mettez dans un environnement dans lequel elle se sent en sécurité et ou elle est libre à s’exprimer, cela pourrait la changer et changer les gens autours d’elle par la suite.
La semaine dernière je me suis demandée qu’est-ce que je ferais si j’avais un temps de vie très limité? Et une des premières choses qui m’est venue à l’esprit était

Le partage de mes expériences avec les autres femmes.

J’ai trouvé ma source, j’ai trouvé moi-même et je crois que c’est le meilleur cadeau que je peux transmettre à mon public.

Comment peut-on te trouver sur les réseaux sociaux?

 

Merci, Saida!

Photos: Saida Mouradova



Liens utiles:

Les femmes qui inspirent:

Festivals:

Podcasts:

Apps:

  1. Binaural Bits
  2. WhatsApp
  3. Spotify

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *