D’Arcy Benincosa: Une Femme Qui Va Au Bout De Ses Rêves

This post is also available in: English (Anglais) Русский (Russe)

By Olga FROMENTIN

D’
Arcy Benincosa est une des personnes qui croit que tout est possible.
Sa vie professionnelle a commencé par ce qu’elle appelle “vivre le plan B” – pendant 10 ans D’Arcy était coincée dans le travail ou elle se sentait malheureuse tous les jours jusqu’en 2013, quand elle a pris la décision de tout arrêter. Elle a quitté son travail à plein temps et a décidé d’aller littéralement jusqu’au bout de ses rêves. A partir de ce moment son affaire personnelle en photographie s’est transformée en business à 6 chiffres!
Aujourd’hui elle vit la vie de ses rêves: elle part souvent en voyage dans de différents coins du monde, en exerçant le métier dont elle est passionnée – la photographie des couples, des mariages et des gens heureux.

D’Arcy croit que l’on peut être à notre meilleur niveau uniquement quand on aime ce que l’on est et ce que l’on fait. Etant devenue une personne heureuse elle-même, D’Arcy voudrait créer un monde meilleur en aidant les autres à réaliser leurs rêves. Elle apprend aux fondateurs des petites entreprises comment atteindre la liberté et réussite qu’elle-même a atteintes.

Nous nous sommes entretenus avec D’Arcy par Skype pour découvrir sa transformation, mais également pour connaitre son point de vue sur le succès féminin et discuter de son activité professionnelle et ses secrets de réussite.

D'Arcy Benincosa

D’Arcy, pourrais-tu nous parler de toi et de tes projets actuels, s’il te plait.

Je gère actuellement trois activités différentes.

Tout d’abord, mon activité photographique, je fais des séances photo des mariages autour du monde et des photos de familles.

darcy_benincosa_photographer
Les images du site web de D’Arcy Benincosa

Je suis également coach pour des gens des métiers artistiques qui voudraient apprendre comment gérer leur business. Je connais leurs difficultés et leurs défis, donc je suis bien placée pour les aider à avancer dans ce monde professionnel.

Je suis également copropriétaire d’un salon de coiffure à Salt Lake City. Ma sœur est coiffeuse de formation et entrepreneure, elle figure dans la liste des meilleurs entrepreneurs de Utah Business « Forty Under 40« .

Je travaille également sur un autre projet – une application de photostock, mais on démarre tout juste, donc notre projet sera lancé en cours de l’année.

Darcy Benincosa
D’Arcy Benincosa

Comment as-tu commencé à faire de la photo?

J’ai toujours été intéressée par les activités artistiques et j’aime raconter des histories. Je crois que tous les photographes ont leur histoire à raconter.

Mais je me suis rendue compte que je ne gagnais pas assez d’argent avec mes activités créatives, voilà pourquoi il y a 7 ans j’ai commencé à prendre des cours pour entrepreneurs. J’ai suivi des cours en ligne, je suis allée aux séminaires et ensuite j’ai commencé à intégrer mes connaissances dans mon activité. Cela m’a aidé à comprendre comment faire avancer mon business.

Qu’est-ce qui s’est passé il y a 7 ans? Pourrais-tu nous raconter comment tu as pu changer ta vie aussi radicalement?

J’ai travaillé comme maitresse d’école à plein temps et je me sentais malheureuse et sous estimée en permanence. Je n’avais pas de moyens pour m’exprimer. Quoique je faisais, cela n’a jamais été assez bien.

J’ai également realisé que je ne gagnerais jamais assez d’argent avec ce métier. C’était un travail de fonctionnaire, peu importe tes mérites, tu ne pourrais jamais prétendre à plus que ce qui était fixé dans la grille de salaire.

Et je voulais gagner beaucoup plus, je voulais travailler pour moi, et plus que tout, je voulais voyager!

Parmi tes cours tu as appris l’Art de la Décision, est-ce quelque chose qui te vient naturellement?

Tu sais, j’avais 19 ans quand j’ai quitté l’université et suis partie à Paris, parce que c’était vraiment ce que j’avais envie de faire. Donc quand je parle de l’Art de la Décision,

Tout simplement je fais les choses.

Cela ne m’épargne pas de la peur que j’éprouve pour prendre une décision, mais il faut juste de la pratique pour apprendre à maitriser ce sentiment.

Je suis partie à Paris, j’ai suivi les cours pour entrepreneurs, j’ai un peu vécu à New York, je suis repartie à Utah et revenue à nouveau. Et j’ai compris que pendant que je disais que je voulais revenir à New York, cette décision avais déjà été prise quelque part à l’intérieur de moi-même.

Tu participes dans beaucoup de projets, comment réussis-tu à tout gérer?

D'Arcy Benincosa. Interview MadameSuccess.com
D’Arcy Benincosa

Je me suis occupée de mon activité photographique toute seule pendant longtemps, cela m’a pris vraiment beaucoup de temps pour lancer mon business. Des efforts considérables, de longues heures de travail, je devais tout mettre en place – des contrats, ma façon d’organiser le tournage, comment ne rien oublier etc.

Mais quand j’ai commencé à faire mes ateliers et coacher les gens, c’est venu plus naturellement, car tout le travail de préparation a déjà été effectué.

Je pense qu’une fois que tu as lancé une affaire qui marche très bien, cela devient beaucoup plus simple d’organiser d’autres, le processus est beaucoup plus rapide.

Ce qui est également important c’est de

travailler avec les bonnes personnes.

Par exemple, les deux partenaires avec qui nous gérons notre salon de coiffure, sont vraiment brillants. Chacun de nous se consacre à son propre domaine selon ses compétences. Personnellement je ne veux pas m’occuper des rendez-vous, mais je gère toute la partie marketing, branding, réseaux sociaux. Je fais venir les clients dans le salon et mes collègues prennent le relais à partir de ce moment la.

Je ne regarde pas beaucoup la télé. Je travaille énormément, mais j’aime réellement ce que je fais, et je ne passe pas beaucoup de temps sur Facebook et Instagram, j’essaie de repartir mon temps de façon intelligente.

Mais tu utilises Facebook et Instagram pour partager ton activité et ta vision des choses. Comment trouves-tu le temps pour le faire?

Oui, exactement.

Il y a une difference entre partager ton travail, ce qui prend 5 minutes, et rester une heure, navigant sur ta file d’actualités.

Donc je planifie certaines de mes activités tout simplement. Par exemple, pour mon salon de coiffure, je m’assoie cheque lundi pendant 2 heures et je programme des publications sur Instagram pour les deux semaines à venir. J’aime vraiment mon compte Instagram, mais cela prend 5 minutes par jour et je sais toujours comment je veux formuler mes publications.

Tu donnes l’impression d’être très bien organisée. C’est une habitude innée ou l’as-tu appris pendant tes cours?

Ce n’était pas vraiment mon habitude. Je ne savais pas très bien organiser mon temps. Mais

Je pense que quand tu as un grand reve et tu veux qu’il se réalise, tu t’organises en fonction.

Je suis très motivée par ce que je fais dans la vie, et je fixe mes priorités en conséquence.

Est-ce que quelqu’un t’a soutenue dans ton souhait d’être différente, d’aller au-delà de la vie que tu menais?

Pas vraiment. J’ai grandi dans une communauté ou tout le monde Darcy Benincosapratiquait la même religion. J’ai quitté cette communauté et c’était très difficile à cause de l’opinion des gens autour de moi. Et pourtant je suis partie.

Et maintenant je sais que je n’aurais pas pu devenir celle que je suis aujourd’hui si j’étais restée.

Je crois également que c’est bien pour mes parents d’avoir une fille qui a changé son chemin par rapport au celui qu’ils voulaient pour elle. Je ne suis pas devenue exactement celle qu’ils attendaient, je ne suis pas restée dans leur communauté, j’ai changé les règles et je suis partie. Mes parents ont du penser au delà de leur zone de confort, ils ont du changer d’avis sur certaines choses me concernant. Cela leur a aidé à mieux me comprendre et maintenant cela a élargi leur vision du monde en général.

Et si on parle du succès, est-ce que tu penses que c’est plus facile de réussir étant un homme ou une femme?

Bon, pendant très longtemps le monde a été dominé par les hommes, mais je trouve vraiment que nous avons beaucoup de chance à notre époque, parce que le monde bouge, car

Ce n’est pas uniquement plus facile pour les femmes d’atteindre la réussite, mais ce sont également les hommes qui acceptent le succès féminin sans problèmes.

Evidemment, il y a toujours de la marge, mais cela dépend aussi de votre entourage. J’ai un homme dans ma vie qui supporte entièrement mon succès. Les hommes autour de moi remarquent mon ambition et mon énergie et ils trouvent cela génial.

Surtout en New York les hommes et les femmes sont très réussis.

Comme je passe une partie de mon temps à Utah, je vois que les choses se présentent différemment. Dans cette communauté beaucoup de femmes sont mères, elles ne travaillent pas, ce sont des familles assez traditionnelles. Les femmes ont toujours la pression de la société pour se marier et avoir des enfants.

On ne me pose pas ce genre de question à New York, mais à Utah elle revient très souvent, c’est un bon exemple, comment les femmes sont considérées la-bas.

Pourtant, pour terminer sur une note positive, je fais souvent des tournages ou je travaille avec des hommes et c’est moi fixe les règles, ce qui est parfaitement accepté par tout le monde.

Donc les choses changent pour le meilleur et une femme peut réellement avoir tout ce qu’elle souhaite de nos jours.

Nous vivons actuellement nos années d’or et les choses ne peuvent que s’améliorer

Le problème c’est juste la pression de la société.

Pendant que les femmes sont occupées à penser au mariage, les hommes se concentrent sur leur travail, leurs affaires, leur business etc. On peut voir cela dans les magazines
féminins, il y a toujours une femme mince et parfaite sur la couverture pendant que la presse pour les hommes raconte plus souvent comment aller de l’avant, faire fonctionner les choses etc.

Si les femmes pouvaient juste renoncer à cette obsession du mariage et se focaliser sur la recherche de leur paix intérieure, cela pourrait changer la donne.

Mais étant photographe de couples et des mariages, je dois dire que

Je vois beaucoup de beaux mariages, quand les gens se marient parce qu’ils aiment profondément quelqu’un et pas à cause de la pression sociale.

D’Arcy, je lis ton blog et il me semble que certains des points que tu as mentionnés sont la raison pour laquelle tu as participé à la Women’s March à Washington DC en janvier. Pourrais-tu nous raconter ton expérience?

L’Amérique bouge et on ne peut plus ignorer certaines choses. Je pense que les Etats Unis ont une espère de tumeur en ce moment et cela devient trop dangereux pour ne pas agir. C’est l’esprit de Women’s March.

D'arcy Benincosa women march Washington DC
D’Arcy Benincosa a la March des Femmes à Washington

Si on parle de la politique ou d’autres choses dans la vie,

Souvent il faut se montrer pour être solidaire.

Quand j’ai décidé d’aller à la Women’s March, je voulais vraiment être au cœur de l’action, donc j’ai tout de suite acheté mon billet de bus pour y aller.

La démonstration elle-même a probablement été un peu idéalisée, n’est-ce pas?

Moi et mon amie, nous avons été bloquées au milieu de la foule, entourées des gens pendant des heures, nous n’avons même pas bu pour ne pas devoir aller aux WC, il pleuvait, mais

Tout le monde était dans le même état d’esprit et c’était impressionnant!

Ce n’était pas confortable, notre bus était bloqué dans le bouchons et il est tombé en panne à la fin, j’ai du dormir sur le siège, mais

Ce n’est rien comparé au sentiment d’avoir appartenu à ce mouvement national.

C’est fascinant! Merci d’avoir partagé tes impressions.
Je voudrais revenir à la notion du succès. Et si on parlait du succès en termes d’argent – est-ce que pour toi l’argent est une mesure de la réussite?

Pour commencer, chacun d’entre nous a sa propre définition da la réussite. Pour moi, c’est

Si j’ai plus d’argent, je suis plus indépendante et par conséquence je peux aider plus.

C’est pourquoi, gagner de l’argent est une partie importante de mon succès. Je voudrais aider à construire des écoles pour favoriser l’éducation des filles partout dans le monde. Je voudrais aider mes nièces à éviter des prêts pour les étudiants comme moi j’ai fait. Je voudrais être capable à assurer la retraite de mes parents.

J’ai beaucoup de raisons pour gagner de l’argent.

L’argent peut aider, mais uniquement quand vous avez une idée précise du pourquoi vous voulez en avoir.

Si vous avez de bonnes raisons, comme “Je veux acheter une maison en France”, c’est comme si je disais: c’est quelque chose qui pourrait rendre ma vie meilleure, parce que j’aime parler Français, j’aime cette culture, les rues anciennes et l’art de vivre. C’est quelque chose qui me motive.

Et pourtant

Ce n’est pas toujours une question d’argent.

J’ai une amie qui pour moi est très réussie, elle travaille à plein temps, elle a obtenu un poste Senior cette année, c’est ce qu’elle voulait, elle voyage beaucoup, elle est chanteuse à ses heures libres et elle donne des concerts. Elle ne gagne pas vraiement beaucoup d’argent, mais elle n’a pas de dettes, elle est libre, elle a le temps pour sa passion, donc elle a assez de moyens pour faire ce qu’elle veut.

Il faut vraiment comprendre clairement ce que le succès signifie pour vous, car c’est très personnel.

Il y a des gens qui ne voudraient pas avoir à gérer trois activités différentes, cela peut leur paraitre stressant et compliqué. Moi je suis bien comme ca. Si une de mes activités ne marche pas très fort, j’ai toujours les deux autres pour assurer que gagne assez.

Tu es populaire sur les reseaux sociaux, est-ce que c’est une des mesures de ton succès?

Je pense que le mot “populaire” est un peu dur, ca dépend.

Par exemple, ma mère n’ai même pas d’adresse mail, elle n’a jamais envoyé de courriel dans sa vie, elle n’est pas connue, mais

Elle est heureuse, elle très appréciée comme grande mère, ses petits enfants l’adorent, c’est une mère géniale, elle est populaire parmi ses proches et elle reçoit tout l’amour dont elle a besoin.

Donc je ne m’attache pas beaucoup à la popularité. Je crois que les gens qui viennent à mes ateliers ou les couples qui veulent utiliser mes services pour leur mariages peuvent bien me trouver, c’est pour moi une raison pour laquelle j’utilise les réseaux sociaux. C’est un outil pour faire avancer mon business.

Si regarder les “J’aime” ou contrôler combien de personnes nous suit, peut nous rendre heureux ou tristes, c’est très dangereux à mon avis.

Facebook et Instagram peuvent disparaitre du jour au lendemain, qui serez-vous si vous n’obtenez plus de « J’aime »?

Pour moi c’est également important que mes idées sur moi-même et sur ce que je vaux dans la vie, ne soient pas dépendantes des opinions extérieures.

J’aime mon apparence, je sais que je ne suis pas une top modèle, mais je n’ai pas besoin d’une poignée de gens qui me disent que je suis belle pour me sentir belle.

Et je crois que plus d’énergie, de créativité tu donnes, plus tu reçois en retour, peut-être que cela se ressent sur les réseaux sociaux. Tout est question de ta perception de toi-même.

Darcy Benincosa

D’Arcy, comment organises-tu ta journée, as-tu des rituels ? A quelle heure te lèves-tu?

Comme je voyage beaucoup, je n’ai pas vraiment de rituels précis, comme je n’ai pas d’enfants, j’essaie de me lever tôt, entre 7 et 8 heures du matin. Cela dépend aussi ou je me trouve, à New York ou en Europe.

Mais chaque jour mon rituel matinal est le suivant, je l’appelle « Hour Power« :

  • Je m’assure que mon téléphone est éteint ou mis en mode avion.
  • Je pratique ce qu’on appelle la méditation transcendantale pendant à peu près 20 min.
  • Je prends mon petit déjeuner
  • J’écris dans mon journal, je me concentre sur les phrases positives: « Je suis… « 
  • Je lis un livre, j’aime lire en version papier
  • Et le reste du temps je planifie ma journée

Quelles applications utilises-tu pour ton planning?

Je me sers de mon calendrier, rien d’autre, j’ai juste besoin de voir mon agenda. Je planifie même mes repas, juste parce que c’est plus facile à préparer. Et j’essaie de suivre mon planning de manière très stricte.

J’utilise toujours un agenda physique, pas électronique.

Tu as mentionné avant que tu pratiquais la méditation. Quels sont ses effets bénéfiques pour toi?

Il y en a beaucoup. Comme pas mal d’artiste, je suis très énergique. La méditation m’emmène ma paix intérieure, elle me permet de me connecter avec mon esprit et mon âme

Elle me ressource et me donne des idées précises de ce que je fais.

D’Arcy, pourrais-tu nous donner un conseil, comment atteindre le succès et comment vivre la vie de ses rêves?

Le plus important est de savoir ce que vous voulez vraiment faire dans votre vie et comprendre soi-même.

Je vais vous donner un exemple, quand j’ai commencé à tourner mes vidéos, ca a changé le cours de mon business. Mais j’ai longtemps hésité pour les faire, car j’avais plein d’idées comme:

Et si je peux paraitre stupide, en surpoids, ou si les gens qui sont meilleurs photographes ou meilleurs en affaires, les voient et me jugent.

J’avais plein d’argumentw contre et puis, un beau jour je me suis dit:

Laisse tomber, je le ferai de toute façon!

Et c’est à partir de ce moment la que les affaires ont commencé à changer. Tout cela pour dire que nous avons beaucoup de doutes concernant notre perception par les autres et c’est ce qui nous bloque pour avancer.

Les femmes pensent souvent à l’opinion de leur entourage et de la société en général.

Pour moi les femmes aiment plaire et n’aiment pas décevoir, donc c’est un double travail qu’elles doivent effectuer sur elles-mêmes.

Mais personne d’autre ne vous dira de quoi vous avez besoin pour être heureuse. Cela peut paraitre égoïste de penser à soi en premier, mais si vous le faites, vous comprenez vos besoins et le sens de votre existence. Et une fois que vous avez réalisé ceci, vous pourrez devenir meilleure personne, meilleure mère, femme, sœur, un être meilleur.

Donc vous êtes la seule à comprendre ou vous voulez aller. Et vous allez devoir décevoir certaines personnes sur votre route et vous devrez l’assumer.

Merci D’Arcy, comment peut-on te trouver sur les réseaux sociaux?

C’est simple, tout ce qui est a mon nom, c’est moi, je n’ai pas d’homonymes.

Sites Internet: darcybenincosa.com and thepathworkshops.com
Instagram: @darcybenincosa
Facebook: D’Arcy Benincosa Photography

Merci énormément pour ton temps, D’Arcy!

Photos: D’Arcy Benincosa

Liens Utiles:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *